Pierre Paul Rubens : considéré comme l’un des peintres flamands les plus importants

Publié le : 22 octobre 20214 mins de lecture

Pierre Paul Rubens est une figure symbolique de la peinture appartenant à l’école baroque flamande, né le 28 juin 1577 à Siegen et mort le 30 mai 1640 à Anvers., il est sans doute de son temps, le peintre le plus célèbre. Rayonnant dans l’art du portrait, il déploya son efficacité artistique dans toute l’Europe.

Qui était Pierre Paul Rubens ?

Pierre Paul Rubens est née en Westphalie à Segen, c’était dans le Saint-Empire romain germanique situé à 300 km d’Anvers. Pierre Paul Rubens était le sixième enfant de Jan Rubens et de Maria Pypelinckx. Rubens a passé ses 10 premières années à Siegen. Il a commencé à produire les tableaux qui étaient présents chez sa marraine, particulièrement des Véronèse. Il reçoit à Anvers une instruction humaniste, étudiant la littérature classique et le latin. Ensuite, il est installé en apprentissage de 1589 à 1598, à l’âge de 14 ans. Tout d’abord chez le peintre Otto van Veen etTobias Verhaecht, puis après chez quelques peintres célèbres de son époque. Une énorme partie de sa formation capitale est consacrée à copier sur les œuvres des anciens artistes, telles que des gravures de Marcantonio Raimondi xylographies et des Holbein le Jeune. Lorsqu’il eut terminé sa formation, il entre à la guilde de Saint-Luc en 1598 comme maître indépendant.

Les œuvres de Pierre Paul Rubens

Peintre exceptionnellement productif, Pierre Paul Rubens était l’auteur de plus de 1 403 tableaux. Peignant particulièrement des scènes religieuses comme l’Adoration des mages, il a réalisé aussi des portraits comme le portrait de Maria Serra Pallavicino. Son retour en 1608 dans la ville d’Anvers, était pour lui un temps de prospérité artistique. Réclamé par plusieurs commanditaires, il a composé ses œuvres d’art plus célèbres comme Le Massacre des Innocents, l’Érection de la croix, ces œuvres représentaient des épisodes bibliques. Étant admiré par des grands autoritaires, il s’est fait remarquer par Marie de Médicis, reine de France en 1621. Il a donc réalisé pour elle le Cycle de Marie de Médicis, qui est l’assortiment de 24 tableaux commémorant sa vie. Savourant d’une grande célébrité, Rubens a continué de peindre jusqu’à la fin de sa vie.

Sa sous-traitance et son atelier

Les peintures de Pierre Paul Rubens peuvent être sectionnées en trois catégories : tout d’abord celles qui sont peintes par lui-même, ensuite celles qu’il a peintes seulement en une partie, qui est surtout le visage et les mains, et enfin celles qu’il a surveillées. Puisque c’était la coutume à son époque, il avait, un énorme atelier avec plusieurs étudiants et des apprentis telle que Anthony Van Dyck, qui sont aussi devenus célèbres. Il a aussi souvent réalisé des éléments comme les animaux et des natures mortes. Et cela dans de grands assemblages à des spécialistes connus tels que Jacob Jordaens ou encore d’autre artiste tels que Frans Snyders.

Plan du site